ACCES A LA PLATEFORME

Les informations demandées pour créer son espace personnel sont :

  • Numéro de mobile
  • Email
  • Confirmer adresse email
  • MDP (demander un MDP avec 8 caractères alphanumériques minimum)
  • Répéter MDP

Toutes ces informations sont obligatoires.

Une fois les informations remplies complétées, un email est envoyé à l'adresse renseignée afin de valider l'adresse qui doit être confirmée par l'utilisateur.

Lorsque l'utilisateur clique sur le bouton « confirmer mon adresse email », il est invité à se connecter et lors de sa première connexion une fenêtre l'invite à choisir deux questions de sécurité parmi les cinq proposée. Cette question sera réutilisée en cas de perte du login et du mot de passe.


Connexion au compte.

La connexion doit se faire avec le login et le mot de passe

En cas de perte du mot de passe, il faudra cliquer sur la phrase « j'ai perdu mon mot de passe ». Une boîte de dialogue va alors s'ouvrir permettant de renvoyer un mail sur l'adresse mail renseigner dans le compte utilisateur. Il faut cliquer sur le mail pour pouvoir renseigner un nouveau mot de passe.

Au bout de cinq tentatives erronées de saisie du mot de passe le compte est automatiquement bloqué. Un nouveau lien d'activation est directement envoyé sur l'adresse mail renseignée dans le profil.

Dans ce cas il vous est demandé d'envoyé par mail à l'adresse comptebloque@mysafedeal.eu une demande de réactivation du compte. Le service client de mysafedeal vous demandera alors communication de différentes pièces pour pouvoir procéder à la réactivation du compte avec une nouvelle adresse.

Mysafedeal propose de mettre à la disposition de ses membres un espace pour sécuriser leurs transactions. Si le comportement d'un utilisateur ou les marchandises vendues contreviennent aux conditions générales d'utilisation de mysafedeal, le compte peut être temporairement suspendu ou définitivement désactivé.
Ces mesures sont mises en place afin de préserver la qualité des relations entre les membres et l'éthique du site.
Vous pouvez consulter l'ensemble des règles de bonne conduite dans les Conditions Générales d'Utilisation.

Vous pouvez vous connecter à votre compte avec votre ancienne adresse e-mail même si celle-ci n'existe plus.
Allez dans votre compte utilisateur et mettez à jour l'adresse email du compte.

Une fois les informations remplies complétées, un email est envoyé à l'adresse renseignée afin de valider l'adresse qui doit être confirmée par l'utilisateur.

Lorsque l'utilisateur clique sur le bouton « confirmer mon adresse email », il est invité à se connecter et lors de sa première connexion une fenêtre l'invite à choisir deux questions de sécurité parmi les cinq proposées. Cette question sera réutilisée en cas de perte du login et du mot de passe.


Connexion au compte.

La connexion doit se faire avec le login et le mot de passe

En cas de perte du mot de passe, il faudra cliquer sur la phrase « j'ai perdu mon mot de passe ». Une boîte de dialogue va alors s'ouvrir permettant de renvoyer un mail sur l'adresse renseigner dans le compte utilisateur. Il faut cliquer sur le mail pour pouvoir renseigner un nouveau mot de passe.

Il suffit pour cela, d'aller dans votre compte utilisateur pour mettre à jour votre adresse email.
Allez dans votre compte utilisateur et mettez à jour l'adresse email du compte.

LE COMPTE UTILISATEUR

Votre profil sur MyDCA, c'est à la fois votre carte de visite, votre présentation et celle de votre société. Un membre de MyDCA qui clique sur votre nom arrive sur votre profil ou celui de votre société en fonction de la recherche effectuée.

Sur cette page, vous pouvez inclure, entre autres, les informations suivantes :

  • Votre photos
  • Vos coordonnées
  • Vos réseaux sociaux
  • Votre univers et style de gestion
  • Les attentes que vous avez lors des rencontres avec les sociétés

Complétez votre profil

Votre profil est votre vitrine professionnelle sur le web. Soignez votre contenu et saisissez le maximum d'informations pertinentes. Plus vous détaillerez votre profil, plus il sera facile de vous trouver.

Votre profil MyDCA est réservé aux membres. Si un non-membre de MyDCA trouve votre profil MyDCA sur un moteur de recherche, il n'aura accès qu'à votre profil public et ne sera pas en mesure d'entrer en contact avec vous.

La modification de votre profil est simple et intuitive : pour vous faciliter la tâche.

Vous pouvez effectuer toutes les modifications souhaitées tout simplement en cliquant sur le bouton Modifier de chacune des rubriques :

1. Cliquez sur Profil dans la barre de navigation. Vous vous retrouverez alors sur l'onglet En résumé.

2. Choisissez la rubrique à modifier ou à traduire (cliquez sur la rubrique pour l'aide spécifique) :

  • Titre/Carte de visite
  • Ma photo
  • Ma présentation
  • Les fonds que je gère
  • Mon univers de gestion
  • Mes langues parlées

3. Cliquez sur le lien Modifier selon la rubrique.

4. Modifiez les champs nécessaires et cliquez sur Enregistrer.

Pour visualiser vos modifications, cliquez sur Aperçu de mon profil en haut à droite de votre profil, et sélectionnez une langue de visualisation.

Cliquez sur Profil dans la barre de navigation.

  • Pour ajouter une photo, cliquez sur Ajouter ma photo à gauche de votre carte de visite
  • Pour modifier votre photo, cliquez sur Modifier ma photo.
  • Obtenez les meilleurs résultats avec une taille minimum de 140 x 185 pixels.
  • Poids maximum de la photo : 7 Mo.
  • Tous les formats usuels sont acceptés (JPEG, GIF, BMP, PNG) à l'exception du TIFF.
Soyez patients : votre nouvelle photo peut prendre jusqu'à 24 heures à apparaître.

La modification de votre profil est simple et intuitive pour vous faciliter la tâche.

Vous pouvez effectuer toutes les modifications souhaitées tout simplement en cliquant sur le bouton Modifier de chacune des rubriques :

1. Cliquez sur Profil dans la barre de navigation. Vous vous retrouverez alors sur l'onglet modifier.

2. Choisissez la rubrique à modifier ou à traduire (cliquez sur la rubrique pour l'aide spécifique) :

  • Titre/Carte de visite
  • Ma photo
  • Ma présentation
  • Les fonds que je gère
  • Mon univers de gestion
  • Mes langues parlées

3. Cliquez sur le lien Modifier selon la rubrique.

4. Modifiez les champs nécessaires et cliquez sur Enregistrer.

Pour visualiser vos modifications, cliquez sur Aperçu de mon profil en haut à droite de votre profil, et sélectionnez une langue de visualisation.

Cliquez sur Profil dans la barre de navigation.

  • Cliquez sur l'onglet Ajouter ma photo.
  • Cliquez sur l'onglet Modifier ma photo.
  • Obtenez les meilleurs résultats avec une taille minimum de 140 x 185 pixels.
  • Poids maximum de la photo : 7 Mo.
  • Tous les formats usuels sont acceptés (JPEG, GIF, BMP, PNG) à l'exception du TIFF.
Soyez patients : votre nouvelle photo peut prendre jusqu'à 24 heures à apparaître.

CREATION D'UNE TRANSACTION

Mysafedeal vous accompagne tous au long des transactions que vous réalisez. Qu'il s'agisse d'un véhicule ou de tous autres biens, hors biens interdits.

Vente d'un véhicule


Les biens interdits

Tel que défini à l'article dans les conditions générales de d'utilisation, Mysafedeal ne peut prendre en charge les transactions relatives à des biens interdits qui désigne les biens contraires aux bonnes mœurs ou non autorisés en vertu de dispositions législatives, réglementaires ou contractuelles.

Sont également interdits, les coupons ou codes de réduction ou d'offres promotionnelles. Il s'agit aussi de biens d'origine délictueuse. Il s'agit également de biens alimentaires ou fongibles ou de biens vivants. Le Bien n'enfreint pas les droits d'auteur ou de propriété de marques commerciales (contrefaçon), ni les droits de distributions sélectives ou exclusives, et d'une manière générale n'enfreint pas la législation et la règlementation en vigueur.

A titre d'exemple, et sans ce cette liste ne soit exhaustive, les biens interdits à la vente sont :

  • les animaux et parties animales,
  • les armes à feux et explosifs,
  • les biens soumis à embargo,
  • les biens volés ou recelés,
  • les billets de loterie,
  • les cartes de crédit,
  • les cosmétiques d'occasion,
  • les coupons et codes de réduction,
  • les denrées alimentaires,
  • les documents officiels délivrés par l'Etat,
  • les décodeurs,
  • les détecteurs de radars à installer sur des véhicules automobiles,
  • les drogues et objets associés,
  • les équipements de surveillance,
  • les fausses monnaies et faux timbres,
  • les copies non autorisées de films et logiciels,
  • les objets à caractère pédophile,
  • les machines à affranchir,
  • les marchandises interdites ou réglementées,
  • les matériels destinés à l'ouverture des serrures,
  • les médicaments, les organes et produits du corps humains,
  • le tabac,
  • les véhicules non homologués,
  • ...

Dans le cas où vous souhaiteriez expédier certaines de ces marchandises, vous devez vous adresser directement auprès d'un transporteur sans utiliser le mysafedeal.eu ou le transporteur partenaire. Vous devez également et obligatoirement vous rapprocher de l'administration des Douanes en France mais aussi du pays destinataire de l'envoi.

En effet, par exception au principe de libre circulation, ces marchandises doivent obligatoirement être accompagnées d'autorisations officielles telles que licences, certificats, autorisations d'importation ou d'exportation qui doivent pouvoir être présentés aux Douanes lors d'un contrôle inopiné de l'envoi.

L'envoi d'objet de toute nature comportant des images ou représentations de mineurs à caractères pornographique représente un acte criminel. Aussi, l'exportation, la circulation et la détention de contrefaçons (marchandises contrefaisant une marque) sont prohibées par la loi du 5 février 1994.

Enfin, l'expédition d'aliments (notamment boissons alcoolisées) ou de nourritures est réglementée dans la plupart des pays et de manière générale sachez que les pays disposent de règlementations douanières spécifiques relatives à l'importation de certaines marchandises.

DIVERS

Non, mysafedeal ayant pour objet de sécuriser les transactions entre particulier vous ne pouvez payer en plusieurs fois. Le virement ou le paiement CB que vous aurez à faire doit correspondre au montant de la transaction, éventuellement augmentés des fris relatifs aux services additionnels que vous aurez utilisés.

Non, mysafedeal ayant pour objet de sécuriser les transactions entre particuliers vous ne pouvez payer en plusieurs fois. Le virement ou le paiement CB que vous aurez à faire doit correspondre au montant de la transaction, éventuellement augmentés des frais relatifs aux services additionnels que vous aurez utilisé.

PAIEMENT

Le prix des biens vendus est payable soit :

  • par virement pour touts les opérations quel que soit le montant
  • par carte bancaire jusqu'à 1000 euros

Par ailleurs l'ensemble des services utilisés tel que le transport, l'assurance du transport ou les expertise automobile sont eux uniquement payable par carte bancaire.

Le paiement par virement est possible pour toutes les transactions et est le mode de paiement privilégié du prix de vente des biens. Il est par ailleurs possible de payer les transactions par carte bleue pour les montants inférieurs à 1000 euros.

Seules les opérations inférieures à 1000 euros peuvent être payées sur la plateforme directement par carte bancaire.

Les cartes bancaires acceptées sont les cartes visa et carte bleue. D'autres cartes bancaires seront acceptées dans les prochains mois.

Oui, il est uniquement possible de payer par carte bancaire les transactions d'un montant maximum de 1000 euros.

Le virement correspond au prix de vente du bien dont vous souhaitez faire l'acquisition. Le paiement par carte bleue correspond aux frais que vous avez a acquitté et qui correspondent aux services additionnels que vous avez peut être utilisés, comme le transport ou bien les frais d'expertise du véhicule. Afin d'assurer une sécurisation optimale des transactions supérieures à 1000 euros Mysafedeal demande que le prix de vente soit envoyé à la plateforme par virement afin d'être en mesure de tracer effectivement tous les paiements.

Non. Comme la transaction est faite entre particulier cette modalité de paiement du bien n'est pas disponible.

Lorsque vous effectuez un paiement en ligne par carte bancaire, il se peut qu'on vous demande de saisir un code d'authentification supplémentaire. Ce code de vérification est appelé "le SecureCode".

Le SecureCode fait partie du système 3DSecure appelé "Verified by Visa" chez Visa, et "SecureCode" chez Mastercard. La majorité des grandes banques ont mis en place ce dispositif pour renforcer la sécurité de vos achats sur internet. Il vous protège contre d'éventuelles utilisations frauduleuses de votre carte sur les sites marchands affichant le logo SecureCode.

Il permet de cous authentifier et de confirmer votre identité sur les sites marchands sur internet qui mentionnent le label SecureCode (vous confirmez que vous êtes bien le titulaire de la carte et que c'est bien vous qui effectuez le paiement car vous seul connaissez ce code).


Marche à suivre pour procéder au paiement :

Une fois que vous avez rempli toutes les informations demandées pour l'envoi de votre colis ou l'utilisation de services additionnels sur sur Mysafedeal.eu, vous saisissez comme d'habitude le numéro de votre carte de crédit, sa date de validité et son pictogramme sur le site de notre partenaire bancaire.


Vous serez ensuite redirigé automatiquement vers le site internet de votre banque afin de saisir ce code d'authentification.

Lorsque les informations saisies sont validées par les deux banques (la nôtre et la vôtre), vous serez automatiquement redirigé vers le site mysafedeal.eu.

La procédure dépend de chaque banque.

Vous pouvez contacter directement votre banque pour plus d'informations sur votre code d'authentification.

Si après 3 tentatives, l'authentification échoue, votre carte bancaire sera désactivée, il ne vous sera plus possible de faire un paiement sur internet avec votre carte.

Vous pourrez cependant continuer à utiliser normalement votre carte bancaire pour retirer de l'argent ou payer via un terminal.

Il faudra contacter votre banque pour réactiver votre carte bancaire pour des paiements sur Internet.

Liens utiles :

Tout dépend du type de transaction pour laquelle vous avez eu recours à Mysafedeal et du mode de livraison choisi.

Etape 1Envoie du virement par l'acheteur à mysafedeal 
Etape 2Réception des fonds par mysafedealDélai bancaire environ J+2
Etape 3Echange physique du bienDélai à convenir entre les parties
Etape 4Validation de la transaction puis libération des fonds par mysafedealImmédiate
Etape 5Transfert des fonds de mysafedeal au compte du vendeurDélai bancaire environ J+2

Etape 1Envoie du virement à mysafedeal 
Etape 2Réception des fonds par mysafedealDélai bancaire environ J+2
Etape 3Envoi par le vendeur du bien objet de la transactionLe vendeur dispose de 5 jours maximum
Etape 4Livraison du bien au vendeurEntre J+2 et J+5 si retrait immédiat ou réception immédiate par l'acheteur Sinon en fonction du mode de livraison choisi, si le bien n'est pas retiré immédiatement, le retrait doit être effectué au plus tard dans le X jours de la présentation.
Etape 5Délai de conformité2 jours
Etape 6Transfert des fonds de mysafedeal au compte du vendeurDélai bancaire environ J+2

Le prix des biens vendus est payable soit :

  • par virement pour toutes les opérations quel que soit le montant
  • par carte bancaire jusqu'à 1000 euros

Par ailleurs l'ensemble des services utilisés tel que le transport, l'assurance du transport ou les expertise automobile sont eux uniquement payable par carte bancaire.

Non, comme la transaction est faite entre particuliers cette modalité de paiement du bien n'est pas disponible.

Lorsque vous effectuez un paiement en ligne par carte bancaire, il se peut que l'on vous demande de saisir un code d'authentification supplémentaire. Ce code de vérification est appelé "le SecureCode".

Le SecureCode fait partie du système 3DSecure appelé "Verified by Visa" chez Visa, et "SecureCode" chez Mastercard. La majorité des grandes banques ont mis en place ce dispositif pour renforcer la sécurité de vos achats sur internet. Il vous protège contre d'éventuelles utilisations frauduleuses de votre carte sur les sites marchands affichant le logo SecureCode.

Il permet de vous authentifier et de confirmer votre identité sur les sites marchands sur internet qui mentionnent le label SecureCode (vous confirmez que vous êtes bien le titulaire de la carte et que c'est bien vous qui effectuez le paiement car vous seul connaissez ce code).


Marche à suivre pour procéder au paiement :

Une fois que vous avez rempli toutes les informations demandées pour l'envoi de votre colis ou l'utilisation de services additionnels sur Mysafedeal.eu, vous saisissez comme d'habitude le numéro de votre carte de crédit, sa date de validité et son pictogramme sur le site de notre partenaire bancaire.


Vous serez ensuite redirigé automatiquement vers le site internet de votre banque afin de saisir ce code d'authentification.

Lorsque les informations saisies sont validées par les deux banques (la nôtre et la vôtre), vous serez automatiquement redirigé vers le site mysafedeal.eu.

DELAIS

Le délai de conformité est, uniquement dans le cas d'un bien échangé par l'intermédiaire d'une livraison effectuée par une entreprise partenaire de Mysafedeal, le délai pendant lequel l'acheteur dispose du droit de se manifester auprès de Mysafedeal pour faire part d'une contestation quant à la conformité du bien par le vendeur et de solliciter l'annulation de la transaction. Ce délai est de 48h et commence à compter de la remise effective du bien tel que défini dans les Conditions Générales d'Utilisation

Lui aussi ne s'applique que dans le cas d'un bien échangé par l'intermédiaire d'une livraison effectuée par une entreprise partenaire de Mysafedeal. Par ailleurs, ce délai est optionnel.

Le vendeur peut décider d'octroyer un tel délai ou pas avec une durée maximale de 7 jours calendaires. Ce délai correspond au nombre de jours pendant lequel l'acheteur dispose du droit de se manifester auprès de Mysafdeal pour librement solliciter l'annulation de la transaction.

Voir ce qui se passe en terme de frais

Une fois toutes les informations relatives à l'envoi précisées à l'étape 3, sélectionnez à l'étape suivante (étape 4 : Paiement) l'option "Paiement par virement" au moment du choix du mode de paiement.


Vous serez alors dirigé vers une page "Bon de Commande". Il vous suffit de suivre les instructions décrites sur le Bon de commande :

1. Imprimer le bon de commande.

2. Procéder à un virement bancaire en euros du montant exact de la commande. Vous devez noter dans le libellé du virement le numéro de commande. Le virement doit être opéré sur le compte suivant :

Banque10107
Guichet00152
N° de compte00829014868
Clé94
IBANFR76 1010 7001 5200 8290 1486 894
BICBREDFRPPXXX
Devise
Titulaire du compte BOXTALE, 15 RUE MARSOLLIER, 75002 PARIS
DomiciliationBRED PARIS VILLIERS

3. Envoyer votre Bon de commande signé à l'adresse suivante :

BOXTALE SAS - 15 rue Marsollier - 75002 Paris

4. Dès réception de votre règlement par virement bancaire, vous recevrez la confirmation de l'enlèvement et de sa date avec le bordereau d'expédition accompagné d'une facture acquittée.

Important : La date d'enlèvement et la date de livraison de votre envoi seront déterminées en fonction du jour de la réception de votre règlement par virement bancaire.

(Cet article traite du paiement "immédiat" par virement : la commande est validée dès réception du paiement (soit en général quelques jours après la passation de la commande sur notre site).

TRANSPORT (Poids / Dimensions / Nombre / Types d'envoi / Contenu)

Le poids et les dimensions que vous déclarez pour votre envoi, qu'il s'agisse d'un pli, d'un colis, d'un encombrant ou d'une palette, doivent être conformes à la réalité car ils conditionnent le tarif appliqué par le transporteur.

Si le poids ou les dimensions indiqués par vous-même se révèlent inférieurs à la réalité, cela peut avoir cinq conséquences :

  • Refus du transporteur à la prise en charge : le transporteur peut refuser l'envoi au moment de sa prise en charge à l'adresse de départ.
  • Paiement d'un supplément : un supplément peut être exigé auprès du destinataire de votre envoi en échange de sa remise par le transporteur.
  • Couverture assurance annulée : si les dimensions ou le poids déclarés sont délibérément sous-estimés, en cas de perte ou de dommage de votre envoi, l'assurance contractuelle du transporteur ou l'assurance ad valorem que vous avez éventuellement souscrite, ne pourra être exercée.
  • Envoi bloqué : votre envoi peut être bloqué dans l'entrepôt ou l'agence du transporteur. Dans ce cas, sa récupération est à la charge du client, sans remboursement du prix de la prestation.
  • Délai de livraison allongé : l'acheminement devient non prioritaire.

Ne sous-estimez pas le poids d'un envoi car les transporteurs vérifient systématiquement sa réalité et sachez que la plupart d'entre eux calculent le coût de votre envoi selon des tranches de poids de 500 g. Inutile donc de calculer le poids de votre envoi au gramme près.

Trucs et astuces pour peser sans balance.

Vous souhaitez envoyer un objet mais vous ne connaissez pas son poids.

Si vous n'avez pas de balance*, voici quelques exemples qui peuvent vous permettre d'estimer le poids d'un objet. Sachez que la plupart des transporteurs calculent le coût de votre envoi selon des tranches de poids de 500 g. Inutile donc de calculer le poids de votre envoi au gramme près!

Il est en revanche impératif d'arrondir à la tranche supérieure. Tous les colis sont vérifiés par les transporteurs et sont refusés en cas de déclaration erronée.


ExemplesPoids
100 feuilles A4 (80 g/m²)0,5 kg
1 rame de papier (500 feuilles 80 g/m²)2,5 kg
1 livre de poche0,3 kg
1 magazine de 50 pages0,35 kg
1 bouteille de vin (75cl) en verre1,2 kg
1 bouteille d'eau (1,5l) en plastique1,7 kg
1 ordinateur portableentre 2 kg et 4 kg
1 téléphone portableentre 0,1 kg et 0,2 kg
1 four à micro-ondesentre 15 kg et 25 kg
1 machine à laver (60x60x82cm)entre 70 kg et 85 kg
1 lave vaisselle (60x60x82cm)entre 40 kg et 50 kg
1 chaise en boisentre 5 kg et 9 kg
1 chaise en plastiqueentre 3 kg et 5 kg
1 peluche (taille d'un chat)0,6 kg
1 pull en laineentre 0,5 kg et 0,8 kg
1 paire de chaussures en cuir (adulte)entre 1 kg et 1,3 kg
1 paire de baskets (enfant)0,6 kg
1 paire de baskets (adulte)1 kg
1 palette sans chargemententre 20 et 27kg

Ne sous-estimez pas le poids de votre envoi, car un poids déclaré trop faible par rapport au poids réel sera refusé par le transporteur ou ralentira son délai d'acheminement et conduira à la facturation d'un supplément au destinataire au moment de la livraison.

Comptez environ 15 % du poids total de votre objet pour son emballage de transport. Pour l'envoi d'une palette, vous devez considérer le poids du plateau de chargement (généralement 25kg) en plus de celui du chargement.


* Si vous possédez un pèse-personne chez vous et que le poids de votre envoi vous semble suffisamment important, vous pouvez tout d'abord noter votre poids, puis vous peser à nouveau avec le colis entre les mains. La différence correspondra au poids de votre colis.

Les types d'envois : pli, colis, encombrant et palette

PLIUn pli ou courrier correspond à un objet dont le conditionnement est constitué généralement d'une enveloppe en papier, en carton ou même en plastique. Les dimensions de l'enveloppe sont variables. Son épaisseur est négligeable, elle est rarement supérieure à 2 cm.
Si le poids du pli ou du courrier est supérieur à 3 kg, l'envoi sera considéré par notre partenaire comme étant un colis.
COLISUn colis ou paquet correspond à un objet dont le conditionnement (ou l'emballage) est constitué généralement d'une caisse en carton ou en bois (à 3 dimensions). Il s'agit souvent d'un parallélépipède dont le poids ne dépasse pas 70 kg.
Attention, si le poids du colis dépasse 30 kg, sa manutention s'effectue souvent à l'aide d'un diable ou d'un petit chariot à deux roues.
ENCOMBRANTCette rubrique comprend les objets dont le poids est supérieur à 3 kg et dont les dimensions rendent difficile un emballage standard. Il s'agit généralement de mobilier, d'objets de maison (ou de bureau) de grande dimension, d'objets de forme très particulière ou encombrante ou d'objets dont le poids est supérieur à 70kg. L'objet en question se met difficilement dans un colis en carton et l'emballage nécessite généralement une attention particulière. Il peut aussi s'agir d'objets fragiles dont l'emballage peut être pris en charge en option par le transporteur.
Le déplacement et l'acheminement de l'objet par la société de transport exigent souvent plusieurs personnes expérimentées ou peuvent s'effectuer à l'aide d'un diable, d'un chariot à quatre roues ou d'un appareillage approprié selon le poids.
PALETTEUne palette correspond à une unité de chargement qui est constituée à la base d'un plancher (ou plateau de chargement). Le chargement doit être enveloppé d'un film plastique. Il est constitué d'objets, de groupe d'objets, de colis, de paquets, ou d'éléments, fermement maintenus sur la palette (bois, plastique ou métallique...), le tout enveloppé à l'aide d'un film de palettisation.
Sur le site EnvoiMoinsCher.com, le poids d'une palette débute à 30 kg, ne peut dépasser 1.000 kg et la hauteur ne peut dépasser 180 cm. En France les palettes sont généralement conformes aux normes internationales (palette Europe ou Eur EPAL 80 x 120 cm, poids unitaire d'une palette à vide : minimum 20 kg).
Pour son enlèvement, une palette nécessite obligatoirement un accès facile (rez-de-chaussée) permettant l'utilisation d'un chariot élévateur de palettes ou transpalette manuel. La prise en charge et l'expédition de palettes par les transporteurs est exclusivement réservée aux entreprises.
Quand vous effectuez un envoi, il est important d'indiquer le contenu de celui-ci car ainsi vous concourez au bon déroulement de votre prestation de livraison. Selon les informations que vous communiquez, le transporteur pourra gérer votre expédition au mieux.

Sur l'étape 1 de votre envoi, veuillez donc indiquer ce que contient votre envoi en parcourant les catégories puis en sélectionnant le contenu se rapprochant le plus de votre envoi. Suivant l'offre sélectionnée à l'étape 2, vous pourrez ensuite apporter une description exacte de votre contenu à l'étape 3 (un champ est prévu à cet effet).


Attention !

De fausses déclarations ou des informations approximatives, manquantes ou erronées conduisent inévitablement à l'interruption immédiate de la prestation par le transporteur sans remboursement des frais engagés. Une prestation de livraison est un service qui n'autorise aucune imprécision. La qualité de service dépend aussi de vous. Faîtes donc bien attention aux informations que vous saisissez et n'hésitez pas à les vérifier attentivement.


Enfin, votre envoi ne doit en aucun cas contenir de marchandises interdites. Si vous ne respectez pas ces consignes, votre responsabilité peut être engagée. Il vaut mieux aussi éviter toute marchandise à risque.

Si vous ne possédez pas de règle pour mesurer votre envoi vous pouvez utiliser une feuille de format A4 (dont les dimensions sont à peu près 21 X 30 cm).

Il est nécessaire de tenir compte de l'emballage de transport pour mesurer les dimensions.

Voici quelques exemples de type de colis qui vous montreront comment renseigner les dimensions de votre envoi.



Certaines marchandises sont déconseillées.

Certaines marchandises sont déconseillées pour le transport du fait de leur fragilité évidente qui les rend inaptes au transport : le verre, les boissons et tout autre liquide (huiles, savon, etc.), les produits HighTech volumineux (téléviseurs..). Vous ne pouvez les expédier que si l'emballage conçu pour ces marchandises est extrêmement efficace, solide et adapté à la marchandise.


De manière générale, il vaut mieux confier aux transporteurs plusieurs colis de taille et de poids moyens qu'un gros colis dont la manutention nécessite 2 personnes ou l'utilisation d'un chariot ou d'un diable. Le prix est généralement le même. Aussi le risque d'endommagement des colis à expédier est diminué car la manutention est plus aisée.

Pour prendre en compte l'encombrement d'un colis dans les avions, la convention internationale IATA (International Air Transport Association) prévoit que le coût des envois internationaux peut être soumis à un calcul qui tient compte d'une formule particulière.


Plus généralement et quel que soit le moyen de transport utilisé, les transporteurs appliquent la formule dite du poids volumétrique qui permet de calculer un poids fictif donné par la formule suivante :

Poids volumétrique = (L x l x h) / 6000 avec L, l, h exprimés en cm

Si le poids volumétrique est supérieur au poids réel, c'est le poids volumétrique qui s'applique !

Certains transporteurs appliquent une valeur plus basse dans la formule indiquée ci dessus (4000 au lieu de 6000 par exemple). Cela a pour effet d'augmenter la valeur du poids volumétrique.

Les transporteurs affichent parfois un poids minimum par m3 en dessous duquel ils appliquent la formule du poids volumétrique selon la table suivante :


Poids minimumCoefficient à appliquer dans la formule
167 kg/m36000 (norme IATA, aérien)
200 kg/m35 000
250 kg/m34 000

1. Quel emballage choisir ?

Quel budget pour mon emballage ?


Etablissez un budget optimal suivant les critères de votre envoi (valeur du produit, fragilité, etc.) : vous saurez alors à quelle hauteur investir dans l'emballage. Mais n'oubliez pas que votre meilleure assurance reste l'emballage. Une économie sur l'emballage peut vous coûter la valeur de l'objet envoyé s'il est détérioré pendant le transport (pour un marchand le coût est bien plus important : cout de préparation + cout du retour + insatisfaction client).

Votre meilleure assurance, c'est l'emballage, ne l'oubliez jamais !

3 fonctions principales doivent être remplies par l'emballage :

  • La Coquille extérieure
  • Elle doit servir à assurer la protection contre toutes les agressions : chocs, frottements, eau, poussière, etc. : elle assure la rigidité et le maintien du colis. C'est généralement l'emballage carton qui assure cette fonction : caisse double cannelure ou triple cannelure, boite postale, caisse. On le choisit en fonction du type d'envoi et en fonction des dimensions et du poids du colis : choisissez la double cannelure pour les colis longs, volumineux ou lourds.


    N'expédiez pas un carton portant la marque de l'objet emballé pour éviter de tenter les personnes mal intentionnées, envoyez plutôt un colis anonyme !

  • Le Matelas intérieur
  • Pour qu'un produit soit bien protégé, il faut le caler et amortir les chocs ! En fonction de votre besoin, notre partenaire Embaleo pourra déterminer la solution optimale :

    • Pour les objets lourds, utilisez le papier kraft froissé (efficace en cas de chocs multiples)
    • Choisissez les grosses « bulles » pour les plus petits objets et le film à bulles pour protéger les grandes surfaces des impacts
    • La mousse permet de préserver les surfaces à son contact (idéale contre les griffes). Le combiné mousse + bulle (« flexfoam ») est un excellent choix pour les objets d'art.
    • Les coussins autogonflants en mousse de polyuréthane permettent d'épouser parfaitement la forme de votre objet : idéal pour les objets sensibles de grande valeur.
    • Les particules de calage, ou chips, peuvent convenir pour les objets légers uniquement.
  • L'Ergonomie
  • Facilitez la manutention du colis pour réduire le risque de chute : surface « lisse », pas de poignées, etc

2. Comment Emballer ?


Répartir c'est garantir lorsque vous confectionnez un colis regroupant plusieurs objets, répartissez les bien : isolez les (pas de contact direct entre eux : plaque en carton, calage) protégez le (film bulle, mousse ou étirable) et calez les afin qu'ils ne bougent pas. Sachez qu'un objet fragile bien emballé peut atteindre jusqu'à deux fois son volume du fait de l'emballage.
Enfin, répartissez les poids : plus l'objet est lourd, plus il doit se trouver en bas et au centre.


La Signalétique
Pour éviter les pertes, sécurisez le positionnement de l'étiquette : visez une zone supérieure et cartonnée, utilisez des étiquettes de qualité, protégez les dans une pochette plastique, etc.


3. Quels produits ne peuvent pas être envoyés ?

Votre envoi ne doit en aucun cas contenir de marchandises interdites ou réglementées. Si vous ne respectez pas ces consignes, votre responsabilité peut être engagée. Il est à ce titre fortement déconseillé de transporter des marchandises à risque (verre, élément liquide, etc.).

Voici un QCM qui vous permettra de savoir si votre envoi est prêt à partir.

OuiNon
Votre carton est neuf et rigide ?
Vous avez protégé l'objet avec 5 cm de papier-bulles ?
Votre colis est lourd, vous avez utilisé un carton à triple cannelure ?
Vous avez emballé chaque pièce du contenu séparément pour qu'aucune ne se touche ?
Quand vous secouez votre colis, les objets à l'intérieur sont stables, ils ne bougent pas du tout ?
Vous avez utilisé un scotch large et scotché toutes les faces et arêtes ?
Votre étiquette est solidement fixée sur le haut du colis ?

Vous avez répondu NON au moins une fois ?
Nous vous recommandons de renforcer votre emballage.


Attention !
Si l'emballage est jugé insuffisant par le transporteur, aucune indemnisation ne pourra être obtenue en cas de dommage.

Beaucoup de nos clients sont des acheteurs (destinataires) de biens vendus sur les sites d'échange tels que leboncoin.fr, PriceMinister, eBay, etc.
Si l'objet est fragile, il est particulièrement important de sensibiliser le vendeur (l'expéditeur) sur la nécessité d'un emballage sérieux et solide : utilisation d'un carton rigide, double emballage du contenu et calage à l'intérieur du colis. Pour savoir comment effectuer un emballage réussi.
Nous vous recommandons d'appeler le vendeur pour le lui rappeler. Par ailleurs, le mail qui accompagne le bordereau d'expédition qui lui est envoyé mentionne les règles pour un emballage réussi.

Toutes les études statistiques indiquent que 92% des causes de dommage d'un colis proviennent d'un emballage inadapté ou insuffisant.
Ainsi, il est particulièrement important de réaliser un emballage sérieux et solide : utilisation d'un carton rigide, double emballage du contenu et calage à l'intérieur du colis.
Avant de confier un colis à un transporteur et afin de limiter au maximum le risque de casse par le transporteur, l'expéditeur peut s'assurer que le colis est capable de subir un choc correspondant à une chute de 1m de haut sans endommager son contenu.

L'emballage doit être parfaitement adapté pour résister aux éventuels chocs inhérents au transport.
Sachez que les mentions «fragile» ou «haut» / «bas» sont la plupart du temps inutiles car le transport est mécanisé.



1. Vérifier que le poids et les dimensions de l'envoi sont justes
Les dimensions et le poids de votre envoi doivent être conformes à la réalité. Dans le cas contraire, l'envoi sera bloqué dans l'entrepôt du transporteur et sa récupération sera à votre charge sans remboursement de la prestation payée.

2. Vérifier que le contenu de l'envoi est bien autorisé et solidement emballé
Le contenu de l'envoi ne doit pas être interdit. Vous devez consulter la liste de marchandises interdites ainsi que les CGU de Mysafedal, d'envoimoinscher.com et du transporteur.
L'envoi doit obligatoirement être solidement emballé ou préparé de manière à assurer une manutention et un déplacement sans risque pour le contenu de l'envoi, mais aussi pour la sécurité du personnel de transport. Si l'expéditeur ne respecte pas les règles d'emballage, l'envoi sera bloqué dans l'entrepôt du transporteur et sa récupération sera à votre charge sans remboursement de la prestation payée.


3. Vérifier que les adresses d'expédition et de destination sont précises et réelles
Les adresses doivent être réelles. Si le transporteur ne peut accéder aux adresses indiquées facilement, il pourra considérer que la prestation de déplacement aura été réalisée. Votre envoi sera alors stocké dans un entrepôt ou un point relais et sa récupération sera à la charge du destinataire.
Un retard de livraison du fait de l'absence du destinataire ou d'informations incomplètes n'est pas de la responsabilité du transporteur. Pour éviter tout retard ou livraison ratée, l'utilisateur doit :


  • Indiquer le numéro de téléphone du destinataire,
  • Donner des informations utiles et précises pour l'enlèvement et la livraison

Il peut aussi envoyer au destinataire une notification d'annonce de livraison. En cas d'indisponibilité en journée, les enlèvements et les livraisons de colis peuvent aussi être assurés sur le lieu de travail, pensez-y !

Voici les prochaines étapes à suivre pour faire partir votre envoi.
Mais tout d'abord, il est important de vérifier la conformité de votre envoi car la qualité du service de livraison dépend en grande partie des informations que vous donnez au transporteur et de la préparation de l'envoi.
Une prestation de livraison est un service qui n'autorise aucune imprécision. De fausses déclarations ou des informations approximatives, manquantes ou erronées conduisent inévitablement à l'interruption immédiate de la prestation par le transporteur sans remboursement des frais engagés.
Il est donc nécessaire de vérifier attentivement les informations de votre commande.


Après vérification, voici les étapes à suivre :

  • Vérifiez que le bordereau d'expédition est correctement imprimé et parfaitement lisible. N'oubliez pas de le signer ! Pour plus de sécurité, vous pouvez aussi inscrire manuellement l'adresse du destinataire et le numéro de l'envoi directement sur le colis. Le bordereau doit être collé à l'extérieur de l'envoi. Vous devez l'avoir reçu (si vous êtes l'expéditeur) quelques minutes après que la commande ait été passée sur le site.
  • Pour les envois internationaux, vérifiez que les éventuels documents d'accompagnement (facture pro forma) sont bien signés et accessibles dans une pochette plastifiée collée sur le colis, surtout pas dans le colis ! Les grands transporteurs fournissent la pochette plastique au moment du l'enlèvement de l'envoi.
  • Vérifiez et re-vérifiez que votre envoi est correctement protégé, solidement emballé et que son contenu est fermement maintenu à l'intérieur du colis. Les transporteurs « n'aiment » pas les envois dont le contenu bouge à l'intérieur du colis et de manière générale, ils préfèrent les cartons rigides et parallèlépipèdiques que les cartons mous et difformes.
  • Soyez bien disponible le jour de l'enlèvement pour remettre le colis au chauffeur-livreur. Si votre commande comprend un enlèvement sur site, le livreur se rendra au lieu que vous avez indiqué dans votre commande pour retirer le colis. Soyez bien présent aux horaires d'enlèvement !

Une prestation de livraison est un service qui n'autorise aucune imprécision. Des informations approximatives, manquantes ou erronées conduisent inévitablement à l'interruption immédiate de la prestation par le transporteur sans remboursement des frais engagés.
Le prestataire sélectionné par Mysafedeal vous permet de préparer vos envois en ligne et d'établir tous les documents d'accompagnement nécessaires. L'expéditeur reçoit ainsi par mail le bordereau d'expédition à coller sur l'envoi. Il est important de vérifier que le bordereau d'expédition est correctement imprimé et parfaitement lisible.
Cependant, pour plus de sécurité, l'expéditeur peut aussi inscrire manuellement l'adresse du destinataire et le numéro de l'envoi directement sur le colis, même si ce n'est pas obligatoire.

Le client donneur d'ordre, à travers Mysafedeal et la plateforme de transport EnvoiMoinsCher.com répond de toutes les conséquences d'une absence, d'une insuffisance ou d'une défectuosité du conditionnement, de l'emballage, du marquage ou de l'étiquetage, ainsi que d'un manquement à l'obligation d'information et de déclaration sur la nature et les particularités des marchandises, par exemple et notamment en ce qui concerne les marchandises dangereuses.
Le client donneur d'ordre supporte seul les conséquences, quelles qu'elles soient, résultant de déclarations ou documents erronés, incomplets, inapplicables, ou fournis tardivement.
(Extrait de l'Article 6 des Conditions Générales de Vente régissant les opérations effectuées par les opérateurs de transport.)

Si votre employeur le permet, vous pouvez demander un enlèvement sur votre lieu de travail ou vous y faire livrer votre envoi.
Dans ce cas, au moment de la saisie des informations sur la page d'accueil, vous devrez indiquer le code postal de votre lieu de travail pour votre enlèvement ou votre livraison. L'adresse complète est à indiquer sur l'étape 3 de votre commande.
Il est alors impératif de :


  • nous transmettre des instructions d'enlèvement ou de livraison pour le transporteur pour un bon déroulement de la prestation : utilisez le champ "Informations importantes" (étape 3 de la commande)
  • prévenir l'accueil de votre société ou la personne chargée de la réception

Pour assurer votre envoi, choisissez l'option correspondante en cochant la case "Assurer mon envoi à sa valeur réelle".
En prenant cette option dite "Assurance Ad Valorem", vous assurez votre envoi sur la base de la valeur que vous déclarez. Le remboursement pourra donc se faire sur cette valeur (si l'emballage est suffisant).
Attention, pour les objets d'occasion vous ne pouvez pas déclarer la valeur à neuf : il faut appliquer une décote :


Ancienneté de l'objetDécote à appliquer
- de 2 ansValeur à neuf - 10 %
Entre 2 et - 3 ansValeur à neuf - 20 %
Entre 3 et - 4 ansValeur à neuf - 30 %
Entre 4 et - 5 ansValeur à neuf - 40 %
Entre 5 et 10 ans- 50 %
Supérieur à 10 anspas de garantie possible

Sans souscription à une assurance Ad Valorem, sachez qu'en cas de perte ou d'atteinte à l'intégrité de votre envoi (dommage, manquant, spoliation...) une simple indemnité pourra vous être versée bien que le transporteur ait l'entière responsabilité des marchandises qui lui sont confiées.

Sachez aussi qu'aucune indemnité ne vous sera due si le transporteur peut prouver que sa responsabilité n'est pas engagée, notamment lors des dommages consécutifs à un cas de force majeure (événement imprévisible, extérieur et irrésistible).

Enfin, l'indemnité versée est limitée financièrement par plusieurs réglementations et conventions internationales comme le montre le tableau ci-dessous :

Limite de responsabilité contractuelle du transporteur

Route NationalRoute InternationalAir et ferroviaire National et International
23 € par kg avec un maximum de 750 € par objet (colis, pli...)8,33 DTS par kg (Convention de Genève 1956)17 DTS par kg (Convention de Montréal 1999)

1 DTS (Droit de Tirage Spécial ou SDR : Special Drawing Right) = 1,13408 Euros au 1er janvier 2011
Exemple : livraison au Portugal d'un colis de 3 kg contenant du matériel high-tech d'une valeur de 350 €. Si le colis arrive à destination vide ou endommagé, et à condition que le destinataire formule par écrit ses réserves, le transporteur indemnisera au titre de sa responsabilité et à condition que celle-ci soit engagée : 28,34 € (3 kg x 8,33 DTS x 1.13408 €). Le préjudice subi sera de 321,66 € pour l'expéditeur.
Avec une assurance Ad Valorem, l'indemnité aurait été de 350 € au lieu de 28,34

Avec une assurance Marchandises Transportées (Ad Valorem), vous vous assurez une meilleure protection. Grâce au partenariat entre Mysafdeal.eu et EnvoiMoinsCher.com, les utilisateurs de la plateforme peuvent s'il le choisisse, bénéficier du partenariat conclu entre la société Boxtale éditrice du service envoimoinscher.com, et la société AXA Transport pour la prestation d'assurance Ad-valorem.

Le principe est simple :

Vous devez simplement déclarer la valeur de votre envoi en euros. En cas de disparition ou d'atteinte à l'intégrité de votre envoi, la compagnie d'assurance remboursera au donneur d'ordre (généralement l'expéditeur) la somme initialement déclarée, sous certaines conditions. Il existe notamment des exclusions liées à la négligence ou la faute de l'expéditeur. Aussi, en cas de perte ou d'atteinte à l'intégrité de votre envoi, le remboursement se fait sur présentation d'une facture d'achat ou de remplacement.

Attention, pour les objets d'occasion vous ne pouvez pas déclarer la valeur à neuf : il faut appliquer une décote :


Ancienneté de l'objetDécote à appliquer
- de 2 ansValeur à neuf - 10 %
Entre 2 et - 3 ansValeur à neuf - 20 %
Entre 3 et - 4 ansValeur à neuf - 30 %
Entre 4 et - 5 ansValeur à neuf - 40 %
Entre 5 et 10 ans- 50 %
Supérieur à 10 anspas de garantie possible

En cas d'absence de livraison de l'envoi, le souscripteur (généralement l'expéditeur) a 15 jours maximum après la date de livraison prévue pour envoyer au transporteur une lettre recommandée pour motif de "Non Livraison".

En cas d'atteinte à l'intégrité de l'envoi, le souscripteur (généralement l'expéditeur) a 48 heures après la date de livraison pour envoyer au transporteur une lettre recommandée pour motif de "Dommage(s) matériel(s) / colis manquant(s)".

EnvoiMoinsCher.com a noué, via la société Boxtale, un partenariat avec la compagnie d'assurance AXA Transport et propose une assurance souscrite auprès d'elle.

Le coût de la prime d'assurance Ad Valorem négociée et proposée sur le site EnvoiMoinsCher.com est un pourcentage de la valeur déclarée.

Cette valeur varie de 0,1% à 1,0% selon le contenu, la destination et la valeur de votre envoi, avec un minimum de perception de 3,75 € HT pour une valeur déclarée inférieure à 500 €.

« Délai garanti » signifie que le transporteur s'engage à tout faire pour respecter les délais annoncés et qu'en cas de retard lui incombant, il rembourse tout ou partie des frais de transport sous certaines conditions indiquées dans ses conditions générales.

Le délai garanti s'applique par rapport à la date d'enlèvement effective. Le transporteur est seul responsable et décisionnaire du remboursement de la prestation, en particulier dans le cas où l'enlèvement aurait lieu après la date prévue.

On parle souvent d'un délai non garanti lorsque le transporteur mentionne une date de livraison uniquement à titre purement indicatif. Dans la majorité des cas, les délais sont bien respectés par les transporteurs. L'indication par le transporteur d'un délai non garanti ne veut pas dire qu'il a un délai illimité pour livrer votre envoi.

La responsabilité du transporteur n'est pas engagée si le retard de livraison provient :

1 - d'un cas de force majeur :

La force majeure est un évènement, ou la conséquence dommageable d'un événement, que l'opérateur de transport ne peut ni prévoir ni éviter. Ainsi, un évènement à la fois imprévisible et insurmontable et extérieur à l'entreprise de transport sera considéré comme étant un cas de force majeure.

2 - d'un vice propre de la chose transportée :

Il s'agit ici de la nature de certaines marchandises qui peuvent se détériorer ou s'avarier quelles que soient la diligence et la surveillance du transporteur.

3 - d'un fait ou d'une faute de l'expéditeur ou du destinataire :

Les trois faits ou fautes le plus souvent rencontrées sont :
  • déclaration erronée sur la nature des contenus, sur le poids et les dimensions des colis, objets ou palettes ;
  • absence, insuffisance ou défectuosité de l'emballage d'un objet fragile, délicat ou sensible ;
  • absence du destinataire au moment de la livraison.

Cette liste n'est pas exhaustive. Il existe d'autres cas de faits ou de fautes de l'expéditeur ou du destinataire.

Dans le cas où le délai de livraison est donné à titre purement indicatif, c'est-à-dire délai non garanti par l'opérateur de transport, nous préconisons d'ajouter un nombre de jours à la date annoncée pour déterminer celle au-delà de laquelle vous pouvez légitiment prétendre à un retard de livraison.

Nombre de jours à ajouter à la date de livraison annoncée par l'opérateur de transport :

Distance du trajet (France continentale uniquement) Commune de livraison de plus de 5000 habitantsCommune de livraison de moins de 5000 habitants
Jusqu'à 450km+3 jours ouvrés+4 jours ouvrés
Jusqu'à 900km+4 jours ouvrés+5 jours ouvrés
Jusqu'à 1350km+5 jours ouvrés+6 jours ouvrés
Supérieur à 1350km+6 jours ouvrés+7 jours ouvrés

Ce tableau s'inspire de l'article 22 du contrat type applicable aux transports publics routiers de marchandises qui détermine le délai raisonnable au delà duquel une indemnité (remboursement des frais de transport) pourrait être versée par un transporteur routier.
Pour une livraison à l'international, mais en cas de dépassement d'un délai raisonnable (qui peut être prononcé par un juge), une indemnisation peut être demandée au transporteur selon certaines conditions spécifiées dans les Conditions Générales de Vente de celui-ci.

Envoi au sein de l'Union Européenne1Envoi vers un pays Hors Union Européenne
Document sans valeur commercialPas de formalité douanièrePas de formalité douanière
Marchandises et objets destinés à la ventePas de formalité douanièreUne facture commerciale (5 exemplaires) doit accompagner votre envoi obligatoirement
Marchandises et objets non destinés à la vente2Pas de formalité douanièreUne facture pro-forma (5 exemplaires) doit accompagner votre envoi obligatoirement

L'envoi d'une lettre de réclamation en recommandée avec accusé de réception dans les délais n'entraine pas forcement le versement d'indemnité. En effet, il existe plusieurs cas qui dégagent la responsabilité du transporteur : cas de force majeur, vice propre de la marchandise ou faute du contractant : défectuosité ou insuffisance d'emballage, mauvaise information d'étiquetage, déclarations érronées...

Délais à respecter pour envoyer une lettre de réclamation au transporteur.
Se référer aux CGV du transporteur, qui seules font foi
En cas de retard / de perteEn cas de dommage / de manquant.
Confirmation de réserve*
Transport national15 jours calendaires suivant la date de livraison de l'envoi3 jours ouvrés (Art L 133-3 du code de commerce) suivant la date de livraison de l'envoi.
PS : pour bénéficier de l'assurance
Ad Valorem AXA :
nous vous conseillons 48h (jours ouvrés) après la date de livraison de l'envoi
Transport international 21 jours calendaires
(Art. 30 Convention de Genève) suivant la date de livraison d'envoi
7 jours ouvrés
(routier, Art. 30 Conv. de Genève) 14 jours calendaires
(aérien, Art 31, Conv. de Montréal) suivant la date de livraison

A) En cas de non livraison (perte supposée)

Nous vous recommandons tout d'abord de contacter dès que possible le Service clients de notre partenaire en charge du transport, d'EnvoiMoinsCher.com, qui pourra alors enquêter auprès du transporteur concerné.

1) Envoyer une lettre recommandée de réclamation au transporteur à partir du quinzième jour à compter de la date prévue de livraison (modèle de lettre de réclamation en cas de non livraison).

2) Adresser un mail ou un courrier, en veillant à bien indiquer le numéro de votre commande, accompagné de la facture d'achat ou de vente de votre envoi manquant à sav@envoimoinscher.com ou à Service Clients - Boxtale - 15, rue Marsollier - 75002 PARIS

3) Compléter le formulaire AXA (formulaire de déclaration de sinistres dommages matériels en cours de transport) puis l'adresser par email à la société de courtage : marshsinistre.bxt@marsh.com accompagné de :

  • la facture d'achat ou de vente du produit (ou tout autre justificatif de valeur);
  • le certificat d'assurance AXA que vous avez reçu par mail lors de la commande ;
  • la copie de la lettre de recommandée envoyée au transporteur (comme indiqué ci-dessus).

B) En cas de livraison partielle ou avec dommages matériels

Informations importantes préalables : au moment de la livraison d'un envoi, il est important de contrôler le nombre de colis ainsi que l'intérieur des colis devant le transporteur et ne signer le bordereau de transport qu'après y avoir inscrit des réserves précisant le nombre de colis manquants et le nombre de colis endommagés ainsi que le type de dommages subis (casse, mouille, déchirure, rayures profondes, déformation, enfoncement) ;

Dans le cas où le chauffeur refuse d'attendre le contrôle complet des colis, nous vous conseillons de ne signer le bordereau de transport qu'après y avoir inscrit ces réserves : "contrôle impossible car le chauffeur refuse d'attendre le contrôle complet du (des) colis". Vous pouvez aussi refuser de signer le bordereau de transport et faire repartir le colis.

Ces mesures sont des précautions que nous vous conseillons de prendre. Dans tous les cas, elles ne garantissent pas un dédommagement de la part du transporteur. En effet, la réglementation du transport prévoit que la décision finale appartient au transporteur, qui jugera si votre réclamation est fondée.


Attention ! Certains transporteurs ne laissent pas la possibilité d'effectuer des réserves. Dans ce cas-là le transporteur diligente une enquête ou demande l'envoi de photographies du dommage. Procédure à suivre :

Nous vous recommandons tout d'abord de contacter dès que possible le Service Clients d'EnvoiMoinsCher.com sav@envoimoinscher.com ou à Service Clients - Boxtale - 15, rue Marsollier - 75002 PARIS, qui pourra alors enquêter auprès du transporteur concerné.

1) Envoyer une lettre recommandée de réclamation au transporteur dans les 48 heures du jour de la livraison.
Modèles de lettres en cas de :

  • dommage matériel avec facture et avec réserves
  • dommage matériel avec facture sans réserves
  • dommage matériel sans facture et avec réserves
  • dommage matériel sans facture sans réserves
  • non livraison

2) Adresser un mail ou un courrier, en veillant à bien indiquer le numéro de votre envoi, accompagné de la facture d'achat ou de vente, des réserves éventuellement émises lors de la livraison et d'une ou plusieurs photos de votre objet manquant ou endommagé à sav@envoimoinscher.com ou à Service Clients - Boxtale - 15, rue Marsollier - 75002 PARIS ;

3) Compléter le formulaire AXA (formulaire de déclaration de sinistres dommages matériels en cours de transport) puis l'adresser par email à la société de courtage : marshsinistre.bxt@marsh.com accompagné de :

  • la facture d'achat ou de vente du produit (ou tout autre justificatif de valeur) ;
  • le certificat d'assurance AXA que vous avez reçu par mail lors de la commande ;
  • la copie de la lettre de recommandée envoyée au transporteur (comme indiqué ci-dessus).

A) En cas de non livraison (perte supposée)

Nous vous recommandons tout d'abord de contacter dès que possible le Service Clients d'EnvoiMoinsCher.com qui pourra alors enquêter auprès du transporteur concerné.
Adresser un mail ou un courrier, en veillant à bien indiquer le numéro de votre envoi, accompagné de la facture d'achat ou de vente de votre envoi manquant à sav@envoimoinscher.com ou à Service Clients - Boxtale - 15, rue Marsollier - 75002 PARIS ;

B) En cas de livraison partielle ou avec dommages matériels

Informations importantes préalables :
Au moment de la livraison d'un envoi, il est important de contrôler le nombre de colis ainsi que l'intérieur des colis devant le transporteur et ne signer le bordereau de transport qu'après y avoir inscrit des réserves précisant le nombre de colis manquants et le nombre de colis endommagés ainsi que le type de dommages subis (casse, mouille, déchirure, rayures profondes, déformation, enfoncement) ;

Dans le cas où le chauffeur refuse d'attendre le contrôle complet des colis, nous vous conseillons de ne signer le bordereau de transport qu'après y avoir inscrit ces réserves : "contrôle impossible car le chauffeur refuse d'attendre le contrôle complet du (des) colis". Vous pouvez aussi refuser de signer le bordereau de transport et faire repartir le colis.
Ces mesures sont des précautions que nous vous conseillons de prendre. Dans tous les cas, elles ne garantissent pas un dédommagement de la part du transporteur. En effet, la réglementation du transport prévoit que la décision finale appartient au transporteur, qui jugera si votre réclamation est fondée.
Adresser un mail ou un courrier, en veillant à bien indiquer le numéro de votre envoi, accompagné de la facture d'achat ou de vente, des réserves éventuellement émises lors de la livraison et d'une ou plusieurs photos de votre objet manquant ou endommagé à sav@envoimoinscher.com ou à Service Clients - Boxtale - 15, rue Marsollier - 75002 PARIS.

Contacter impérativement et dès que possible le service client d'EnvoiMoinsCher.com, qui pourra alors ouvrir une enquête auprès du transporteur concerné.
Envoyer une lettre recommandée au transporteur. L'indemnisation portera uniquement sur le coût du transport et non sur la valeur de la marchandise.
Il est aussi préférable de se référer aux Conditions Générales de Vente des transporteurs pour connaitre les conditions exactes d'indemnisation en cas de retard de livraison.

Les transporteurs parlent d'indemnisation, de remboursement partiel ou intégral des frais de port ou de transport. En l'absence d'accord préalable écrit, l'indemnité versée ne pourra excéder le montant du prix du transport (droits, taxes et frais exclus).

Dommages matériels
Vous avez émis des réserves écrites au moment de la remise de l'envoi Vous n'avez pas émis de réserve au moment de la remise de l'envoi
ou vous avez refusé l'envoi
>Modèle de lettre si vous possédez une facture justificative. Modèle de lettre au cas où vous n'auriez pas de facture justificative. Modèle de lettre si vous possédez une facture justificative.

Objet(s) manquant(s)
Vous avez émis des réserves écrites au moment de la remise de l'envoi Vous n'avez pas émis de réserve au moment de la remise de l'envoi
ou vous avez refusé l'envoi
Modèle de lettre si vous possédez une facture justificative. Modèle de lettre au cas où vous n'auriez pas de facture justificative. Modèle de lettre si vous possédez une facture justificative.

Le droit à dommages et intérêts s'exerce que si le donneur d'ordre à souscrit à une Déclaration d'intérêt spéciale à la livraison. Ce droit ne court qu'à partir de la mise en demeure de livrer et il importe donc de la notifier au transporteur par lettre recommandée aussitôt après expiration du délai de livraison annoncé par le transporteur. Sans cette déclaration préalable, un client ne pourra exercer une demande de dommages et intérêt au transporteur.
Cette déclaration d'intérêt spéciale à la livraison peut être utile en cas de réponse le dernier jour à un appel d'offre.

Toutes les demandes de renseignement concernant un envoi réalisé avec Colissimo Expert ou Colissimo Access doivent être adressées à Coliposte.
Service Clients Coliposte :

  • Par courrier :
    14 rue Antoine de St Exupéry
    BP 7500
    88107 ST DIE CEDEX
  • Par téléphone :
    09 72 72 12 13 (depuis la France métropolitaine)

Toutes les demandes de dédommagement s'effectuent directement auprès de Coliposte, selon les modalités décrites dans les conditions générales de Coliposte. En cas d'acceptation par Coliposte, les indemnités vous seront versées dans un délai de 2 semaines par la société Boxtale (site EnvoiMoinsCher.com). Le Service Client d'EnvoiMoinsCher ne transmettra pas les demandes de dédommagement.

Avec une assurance Marchandises Transportées (Ad Valorem), vous vous assurez une meilleure protection. Grâce au partenariat entre Mysafedeal.eu et EnvoiMoinsCher.com, les utilisateurs de la plateforme peuvent s'ils le choisissent, bénéficier du partenariat conclu entre la société Boxtale éditrice du service envoimoinscher.com, et la société AXA Transport pour la prestation d'assurance Ad-valorem.

Le principe est simple :

Vous devez simplement déclarer la valeur de votre envoi en euros. En cas de disparition ou d'atteinte à l'intégrité de votre envoi, la compagnie d'assurance remboursera au donneur d'ordre (généralement l'expéditeur) la somme initialement déclarée, sous certaines conditions. Il existe notamment des exclusions liées à la négligence ou la faute de l'expéditeur. Aussi, en cas de perte ou d'atteinte à l'intégrité de votre envoi, le remboursement se fait sur présentation d'une facture d'achat ou de remplacement.

Attention, pour les objets d'occasion vous ne pouvez pas déclarer la valeur à neuf : il faut appliquer une décote :


Ancienneté de l'objetDécote à appliquer
- de 2 ansValeur à neuf - 10 %
Entre 2 et - 3 ansValeur à neuf - 20 %
Entre 3 et - 4 ansValeur à neuf - 30 %
Entre 4 et - 5 ansValeur à neuf - 40 %
Entre 5 et 10 ans- 50 %
Supérieur à 10 anspas de garantie possible

En cas d'absence de livraison de l'envoi, le souscripteur (généralement l'expéditeur) a 15 jours maximum après la date de livraison prévue pour envoyer au transporteur une lettre recommandée pour motif de "Non Livraison".

En cas d'atteinte à l'intégrité de l'envoi, le souscripteur (généralement l'expéditeur) a 48 heures après la date de livraison pour envoyer au transporteur une lettre recommandée pour motif de "Dommage(s) matériel(s) / colis manquant(s)".

A) En cas de non livraison (perte supposée)

Nous vous recommandons tout d'abord de contacter dès que possible le Service clients de notre partenaire en charge du transport, d'EnvoiMoinsCher.com, qui pourra alors enquêter auprès du transporteur concerné.

1) Envoyer une lettre recommandée de réclamation au transporteur à partir du quinzième jour à compter de la date prévue de livraison (modèle de lettre de réclamation en cas de non livraison).

2) Adresser un mail ou un courrier, en veillant à bien indiquer le numéro de votre commande, accompagné de la facture d'achat ou de vente de votre envoi manquant à sav@envoimoinscher.com ou à Service Clients - Boxtale - 15, rue Marsollier - 75002 PARIS

3) Compléter le formulaire AXA (formulaire de déclaration de sinistres dommages matériels en cours de transport) puis l'adresser par email à la société de courtage : marshsinistre.bxt@marsh.com accompagné de :

  • la facture d'achat ou de vente du produit (ou tout autre justificatif de valeur);
  • le certificat d'assurance AXA que vous avez reçu par mail lors de la commande ;
  • la copie de la lettre de recommandée envoyée au transporteur (comme indiqué ci-dessus).

B) En cas de livraison partielle ou avec dommages matériels

Informations importantes préalables : au moment de la livraison d'un envoi, il est important de contrôler le nombre de colis ainsi que l'intérieur des colis devant le transporteur et signer le bordereau de transport qu'après y avoir inscrit des réserves précisant le nombre de colis manquants et le nombre de colis endommagés ainsi que le type de dommages subis (casse, mouille, déchirure, rayures profondes, déformation, enfoncement) ;

Dans le cas où le chauffeur refuse d'attendre le contrôle complet des colis, nous vous conseillons de signer le bordereau de transport qu'après y avoir inscrit ces réserves : "contrôle impossible car le chauffeur refuse d'attendre le contrôle complet du (des) colis". Vous pouvez aussi refuser de signer le bordereau de transport et faire repartir le colis.

Ces mesures sont des précautions que nous vous conseillons de prendre. Dans tous les cas, elles ne garantissent pas un dédommagement de la part du transporteur. En effet, la réglementation du transport prévoit que la décision finale appartient au transporteur, qui jugera si votre réclamation est fondée.


Attention ! Certains transporteurs ne laissent pas la possibilité d'effectuer des réserves. Dans ce cas-là le transporteur diligente une enquête ou demande l'envoi de photographies du dommage. Procédure à suivre :

Nous vous recommandons tout d'abord de contacter dès que possible le Service Clients d'EnvoiMoinsCher.com sav@envoimoinscher.com ou à Service Clients - Boxtale - 15, rue Marsollier - 75002 PARIS, qui pourra alors enquêter auprès du transporteur concerné.

1) Envoyer une lettre recommandée de réclamation au transporteur dans les 48 heures du jour de la livraison.
Modèles de lettres en cas de :

  • dommage matériel avec facture et avec réserves
  • dommage matériel avec facture sans réserves
  • dommage matériel sans facture et avec réserves
  • dommage matériel sans facture sans réserves
  • non livraison

2) Adresser un mail ou un courrier, en veillant à bien indiquer le numéro de votre envoi, accompagné de la facture d'achat ou de vente, des réserves éventuellement émises lors de la livraison et d'une ou plusieurs photos de votre objet manquant ou endommagé à sav@envoimoinscher.com ou à Service Clients - Boxtale - 15, rue Marsollier - 75002 PARIS ;

3) Compléter le formulaire AXA (formulaire de déclaration de sinistres dommages matériels en cours de transport) puis l'adresser par email à la société de courtage : marshsinistre.bxt@marsh.com accompagné de :

  • la facture d'achat ou de vente du produit (ou tout autre justificatif de valeur) ;
  • le certificat d'assurance AXA que vous avez reçu par mail lors de la commande ;
  • la copie de la lettre de recommandée envoyée au transporteur (comme indiqué ci-dessus).